Zoe – Review

ZOE
Drake Doremus, USA, 2018 (disponible sur Netflix)
Scénario : Richard Greenberg
Avec Ewan McGregor, Léa Seydoux, Theo James, Rashida Jones, Christina Aguilera

Mon avis tout à fait perso et subjectif. Peut contenir d’éventuelles traces de spoilers.
Jour 7 de mon challenge 30 nouveaux films en 30 jours

Résumé : Dans un centre de recherche révolutionnaire, deux collègues s’attèlent à mettre au point une technologie destinée à améliorer les relations amoureuses. Ils créent alors des « synthétiques », robots d’apparence humaine et dotés d’un type très avancé d’intelligence artificielle. Ils espèrent ainsi permettre à tout un chacun de passer sa vie avec un compagnon 100% compatible. Mais peut-on vraiment tomber amoureux d’un robot ?

Peut-être est-il nécessaire, avant de te donner mon avis, d’éclaircir certains points au sujet de Zoe. Tout d’abord, il ne s’agit pas d’un film de science-fiction. Oui, je sais, y a des robots, y a de l’intelligence artificielle, si ça, c’est pas de la science-fiction, alors, qu’est-ce que c’est, hein ? Eh bien, comme tous les précédents longs-métrages de Drake Doremus, c’est un drame. Et en plus, un drame qui traite des relations amoureuses, du couple, du tumulte des sentiments. Donc, je te préviens tout de suite, si tu t’attends à voir un truc dans la veine de Terminator, tu risques de crier à l’arnaque.

Ensuite, ce n’est pas non plus une production Netflix. C’est un film indépendant qui n’a pas trouvé de distributeur salles aux Etats-Unis et qui, du coup, a été acheté par Amazon Prime pour la distribution nord-américaine et par Netflix pour le France. Je répète : c’est un film indépendant (et j’explique en quoi c’est un genre en soi). Si tu penses là encore tomber sur un truc à la Blade Runner ou Minority Report, tu risques de jeter ta télécommande sur la télé ou d’aller poster une petite critique assassine sur Allociné pour te passer les nerfs. Le problème, c’est que dire d’un film indé qu’il est « chiant » ou « fumeux », ou qu’il « se passe rien », c’est un peu comme dire que c’est pénible que le foot se joue avec un ballon ou que le métal, ce serait mieux s’il y avait pas toutes ces guitares. On a le droit de pas aimer, ou de trouver ça ennuyeux, mais c’est un peu le principe du truc, quoi.

zoe-photo-lea-seydoux

Donc, sache-le, Zoe, c’est en fait un drame indépendant qui traite des sentiments humains et des barrières qu’on peut mettre entre soi et le bonheur, mais avec des robots et Christina Aguilera qui a oublié de se changer depuis le clip de Moulin Rouge. On y suit Zoe (Léa Seydoux, sans ses cheveux bleus), qui travaille dans un laboratoire de recherche cybernétique/agence matrimoniale aux côtés de Cole (Ewan McGregor, sans son sabre laser). Elle a beau se sentir très attirée par lui, quand elle demande au simulateur de l’agence, réputé pour sa fiabilité, de calculer leur taux de compatibilité, elle obtient un score extrêmement bas. Alors, à qui se fier ? A la machine, ou à ses sentiments ? (Spoiler : elle choisit d’appeler un ami)

Comme à son habitude, Drake Doremus (qui a remporté le grand prix du jury à Sundance en 2011 pour Like Crazy) signe ici une œuvre sensible et délicate sur le sentiment amoureux, cette fois sur fond d’intelligence artificielle et de questionnement sur la « réalité » des sentiments. Léa Seydoux joue à fond de son côté feu sous la glace (ou totalement inexpressif, au choix) et Ewan McGregor est toujours aussi beau, cool et sympa même si l’ensemble est peut-être un peu moins inspiré et exalté que les précédents opus de Doremus (oui, je les ai tous vus, ce qui est déjà un exploit en soi, vu qu’aucun n’est sorti en salles en France). Mais comme, au cas où tu ne l’aurais pas compris, je suis très fan du monsieur, eh bien, j’ai quand même été touchée par cette histoire d’amour 2.0. J’ai même versé ma petite larme et fini la nuit en serrant très fort mon nounours dans mes bras. Un peu comme devant Terminator, finalement.

Note perso : 7/10

Et toi, tu l’as vu ? T’en as pensé quoi ?

 

 

Une réflexion sur “Zoe – Review

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s