(500) Jours ensemble – Review

(500) DAYS OF SUMMER
Marc Webb, USA, 2009
Scénario : Scott Neustadter, Michael H. Weber
Avec Joseph Gordon-Levitt, Zooey Deschanel, Matthew Gray Gubler, Chloë Grace Moretz

Mon avis tout à fait perso et subjectif. Peut contenir d’éventuelles traces de spoilers.
Jour 6 de mon challenge 30 nouveaux films en 30 jours

Résumé : Alors que sa petite amie, dont il est très amoureux, vient de le plaquer, un jeune homme romantique et timide revient sur les 500 jours qui se sont écoulés depuis qu’elle est entrée dans sa vie et tente de comprendre ce qui a bien pu se passer.

Ouais, une comédie romantique américaine ! Eh ben, voilà, au moins avec ce genre de film, on sait où on va ! Il y aura d’abord le meet cute, la rencontre la plus choupinette et improbable possible entre les deux héros de l’histoire. Il la trouvera jolie, elle le trouvera relou mais il finira par la séduire (parce que dans ce genre de films, apparemment, les filles aiment qu’on les harcèle) et ils échangeront un baiser, et plus si affinités. Tout se passera bien, nos tourtereaux fileront le parfait amour jusqu’à ce qu’une monumentale erreur de jugement ou un quiproquo capillo-tracté vienne tout fiche en l’air. Patatras, l’un des deux se sentant trahi, décidera de ne plus jamais parler à celui ou celle qui viendra si brutalement de lui briser le cœur. Heureusement, c’est une comédie, alors le fautif se rendra compte de son erreur – « Trop bien, j’ai enfin tout compris à la vie et à l’amour ! » – fera sa grande déclaration à l’élu(e) de son cœur au cours d’une scène uuultra-romantique et puis, ils se marieront, vivront heureux et auront beaucoup d’enfants avec qui ils pourront regarder des comédies romantiques en famille. Ça dégoulinera de bons sentiments et de morale puritaine et si les auteurs sont en forme, on aura même du mal à échapper à la scène un brin gênante où les personnages se mettent à chanter une chanson en chœur à grands renforts de regards complices, de petite choré synchronisée et de pompier qui joue du piano (Oui, j’ai été traumatisée par Le Mariage de mon meilleur ami).

Alors, je sais, après tout ça, on pourrait croire que les comédies romantiques, c’est pas ma tasse de verveine. Eh bien, on se tromperait. L’amour, la mignonnitude, les petits oiseaux qui chantent, tout ça, je dis I do !

Le problème, c’est juste que j’ai pas encore Alzheimer. Du coup, quand le film que je suis en train de regarder est à peu de choses près le même que dix autres que j’ai déjà vus et que seuls le nom des personnages et deux, trois détails ont été changés pour faire genre, ben, je m’en aperçois. Et ça m’agace (ça marche aussi pour les films de super-héros).

giphy

Toute cette (longue) introduction pour dire que (500) jours ensemble ne m’a pas agacée. Et même, pas du tout. Déjà, dès le début du film, on nous prévient : « Ceci est l’histoire d’un garçon qui rencontre une fille. Mais d’emblée, il faut que vous le sachiez, ce n’est pas une histoire d’amour. » Comme ça, c’est dit. Le garçon, c’est Tom (Joseph Gordon-Levitt) grand romantique et architecte raté qui végète dans une boîte où il rédige des cartes de vœux. La fille, c’est Summer (Zooey Deschanel), indépendante, un brin frappée et surtout, convaincue que l’amour n’est qu’un vaste attrape-couillon. Ils vont se tourner autour, s’embrasser à la photocopieuse, filer le parfait amour à Ikea et puis, un jour, comme ça, sans prévenir, elle va lui annoncer que c’est fini.

Il s’agit bien d’une comédie : le ton est léger et décalé, les situations et les personnages secondaires attachants et drôles (Chloë Grace Moretz est géniale en petite sœur footballeuse et psychologue). Elle est bien romantique : c’est d’amour (attrape-couillon ou pas ?) qu’il est question. Et pourtant, ce petit film indépendant, le premier du réalisateur Marc Webb, parvient à éviter ou détourner la plupart des écueils du genre. Le point de vue adopté est masculin (comme dans High Fidelity, par exemple), c’est bourré de références cinéma et musique (comme dans High Fidelity) et ça raconte comment les filles peuvent, parfois malgré elles, briser le cœur des garçons (comme dans… tu m’as comprise). C’est plein de trouvailles, tant dans le scénario que dans la réalisation, les dialogues font mouche et les deux acteurs principaux sont parfaits, à la fois crédibles et charmants. Bref, c’est une vraie comédie romantique, mais originale. Comme quoi, avec un peu de bonne volonté, c’est pas si dur (oui, c’est toi que je regarde Le Mariage de mon meilleur ami).

Note perso : 8/10

Et toi, tu l’as vu ? T’en as pensé quoi ?

Une réflexion sur “(500) Jours ensemble – Review

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s